AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

  L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
IDENTITY CARD

« Fantine D. Ayling »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Fantine Daphné Ayling
→ ÂGE : 22 ans
→ PAPIERS : 17
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Assistante d'un photographe



MessageSujet: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Mar 28 Fév - 21:55


Fantine Daphné Ayling
NOMS : Ayling; PRÉNOMS : Fantine Daphné; ÂGE : 22 ans; LIEU DE NAISSANCE : New York; STATUT : Libre comme le vent; ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle; ÉTUDES / EMPLOI : Assistante d'un photographe; J'AIME PAS: la politique, les lois, les obligations, tout ce qui gâche nos vies; J'AIME : la liberté, boire, fumer, spoiler, parce que ce n'est pas correct de dire cette troisième passion; CONFRÉRIE : Squatteurs; CRÉDIT BANNIÈRE : tumblr;

Taking picture of you :

Alors déjà, tu vois, j'aime pas mes parents. Je sais, ça craint, mais ils ont jamais su comprendre ce que je ressentais. J'étais leur petit joujou, fallait qu'ils me trimbalent tout le temps dans leur gala de charité alors qu'ils crachaient aux pieds des mendiants dans la rue. Je détestais toutes leurs petites manies de bourgeois, j'avais envie de leur crier à la gueule que ça servait à rien leur hypocrisie, que tout le monde savait que c'était que des pauvres cons. Au lieu de cela, je me suis tue, longtemps. Je pouvais pas faire ça, pas comme ça. C'était leur putain d'enseignement, le bain de politiquement correct dans lequel je baignais qui m'en empêchait. Et si j'étais pas partie, je serais passée de mignonne petite blondasse à grosse pétasse. L'image, c'est tout ce qui compte et j'avais la gueule parfaite pour faire bander les vieux de leur club de golf. Je me serais marié quand même, avec le fils d'un de cela. Ça aurait rapporté du fric, je leur aurais servi à quelque chose une fois de plus. Sur ce coup-là, je les ais quand même bien baisés. Quoi? Tu me trouves trop vulgaire? J'étais pas comme ça avant, je crois que fallait que ça sorte, que j’évacue toutes ses années avec eux... Des fois, j'essaie d'être plus soft, j'essaie vraiment fort ! J'y arrive jamais très longtemps. Y a que derrière mon appareil que j'oublie tout. C'est vraiment une putain d'opportunité que j'ai eu avec ce photographe qui a bien voulu m'embaucher. Sans lui, et bien je ne sais même pas si j'aurais pu vivre dans le squat, t'sais? J'étais carrément dans la mouise et j'aurais crevé de faim, de froid ou d'une maladie de merde dans une ruelle si j'étais pas tombée sur lui en arrivant... Mais dans un sens, je suis plus heureuse maintenant. Je peux vivre vraiment, à fond, tu vois? Avant, c'était rien comparé à cela, j'avais l'argent, mais c'est tout. Je connaissais rien, je ne voyais rien, je ne ressentais rien. Je sais pas comment j'ai fait pour tenir aussi longtemps ! Bref, je sais pas ce qui m’attend demain, je vis dans l’insécurité la plus totale mais pour la première fois de ma vie je peux exprimer librement mes passions. La photographie, je n’en avais jamais réellement fait avant d’arriver ici. Je pouvais pas. J’avais le droit de m’intéresser qu’à deux choses, l’argent et le droit. C’est vite limitant intellectuellement. Ce qui a changé, ce sont les possibilités qui sont infiniment plus grandes… Mais tu dois voir de quoi je parle si tu es là, toi aussi !


The pursuit of happiness :

Au commencement, il y avait un homme et une femme. Tout deux était heureux d'avoir l'autre sur qui compter. De leur bonheur naquit une petite fille, attendue et source d'une joie plus grande encore que tout ce qu'ils avaient pu connaître auparavant. Non, ce petit monde n'était pas parfait. Il était bipolaire, il ne s'axait qu'autour de cet homme et de cette femme. C'était un monde artificiel, et comme tout monde digne d'être qualifié ainsi, il n'existait que sous un regard peu averti. Celui d'un enfant y vivant ne l’était pas toujours. On nous disait toujours que la famille est ce qu'il y a de plus important, qu'il était commun d'aimer ses parents, quoi qu'on en dise. Cette petite fille y croyait. Elle essaya d'y croire tant qu'elle put, elle y mit toute sa force, elle ne voulait pas que la douce illusion du bonheur se brise. Seulement, elle n'avait pas la force de maintenir le cap avec la seule force de sa volonté. Puis les masques finirent par tomber devant ses candides yeux. Du bonheur, elle n'en avait dans le cœur ni en vie, ni en rêve.

- - - - - ✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

New York, la ville des lumières, un lieu qui fait rêver, mais un lieu sans amour, sans sincérité. Défaut de toute grande ville, on ne peut l'en blâmer. Fantine était née là-bas. Loin de la Russie, dont elle ignorait tout. Son père était un grand investisseur hôtelier, il voyageait beaucoup pour promouvoir son business, faire sa pub... C'était le genre d'homme sûr de lui, hautain et quelque peu froid même auprès de ses proches. Proches que l'on pourrait compter sur les doigts d'une seule main. Peu l'appréciait, certes, mais il leur rendait facilement la pareil. Au fil du temps, leur nombre avait significativement diminué et la majeure partie de ses relations s'arrêtaient au domaine du professionnel. Son image ne laissait guère place aux tentatives d'amitié, beaucoup le craignait. Pour poursuivre le portrait de cette singulièrement riche famille, il est bon de parler de la génitrice de Fantine. Une épouse comme chacun peu l'imaginer, docile en apparence mais tout aussi manipulatrice de son mari. Que cela vienne du temps passé à ses côtés et d'un instinct de préservation ou d'une nature profonde qui faisait d'elle cette personne, on ne pouvait nier qu'ils étaient tous deux semblables. Elle n'avait rien fait 'extraordinaire aux yeux du monde. Toute sa vie, elle ne la passait que dans l'ombre imposante de l'homme de la famille. Il commandait tout, elle se faisait silencieuse, sourire aux lèvres. Son âme était vidée de la bonté maternelle qui aurait dû lui être donnée. Une fille lui suffisait, elle l'avait toujours dit. Ce qu'elle n'avait jamais dit à cette fille qui lui suffisait, c'était qu'elle l'aimait. Amour invisible, muet et sourd est-il synonyme d'amour inexistant? Fantine aurait aimé un frère ou bien une sœur, tout plutôt que cette terrible solitude du matin jusqu'au soir. Elle ne pouvait fréquenter que des enfants du même monde et ne parler qu'aux adultes préalablement sélectionnés par l'un de ses parents. Il en allait ainsi pour sa nourrice, son institutrice, leur chauffeur, etc. Bref, la vie new yorkaise n'avait rien de palpitant, aucun plaisir interdit ne parvenait à portée de ses mains. Elle ne connaissait pas le monde extérieur et était bien impuissante face à la réalité de la vie. Chute vertigineuse garantie.

- - - - - ✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Voilà qu'à quatorze ans à peine, Fantine débarqua en Russie, ne connaissant pas le moindre mot dans la langue. Idée géniale d'un père qui souhaitait étendre son marché à l'est. Moscou ne décida pas de l'accueillir à bras ouverts comme il s'y attendait. La chute fut brutale pour lui que rien n'avait ébranlé depuis plusieurs années. Il perdit pieds, il perdit beaucoup d'argent et il y perdit sa femme par la même occasion. Dérapages sur dérapages, la mère de Fantine, n'en tenant plus, le plaqua pour un plus beau et plus riche que lui. Alors, pour sauver les meubles, il se plongea corps et âme dans son travail, s'envolant brusquement du jour au lendemain pour les quatre coins du monde. La jeune fille se retrouva plus ou moins sans famille, toujours sous la surveillance de leurs derniers employés de maison, dont le nombre tendait à diminuer. Seulement, ils n'étaient pas aussi sévères qu'un père et elle put commencer à faire de nouvelles rencontres dans cette ville inconnue. Ce n'était pas simple dans un premier temps, ne parlant pas la langue locale, mais elle s'y habitua vite et se lia d'amitié avec de nombreux jeunes. Cette période ne dura que peu de temps. Bientôt, son père avait repris les rênes de son entreprise et il se fit plus présent, mécontent de l'évolution du comportement de sa fille. Cette fois, elle ne se laissa pas faire, sa vision du monde avait radicalement changé et elle ne pouvait plus supporter l'orgueil démesuré de son père. Une dispute, un soir, une de trop. Elle avait seize ans et elle s'enfuit. Elle avait des connaissances, elle ne partait pas seules vers l'inconnu. Moscou, c'était une grande ville, mais son père la cherchait intensément, elle ne pouvait se permettre qu'il la retrouve. Le train lui avait semblé une bonne solution, mais il la retrouva, enfin des hommes qu'ils avaient employait à sa recherche la stoppa et la ramena de force. S'ensuivit une période sombre, marqué par les affrontements fréquents avec son paternel devenu violent. Il pensait reconnaître sa femme en elle certains soirs trop alcoolisés. Ce qui le rendait bien plus violent encore. Une année de souffrances auxquels elle mit fin définitivement une nuit d'automne. Cette fois-ci, elle n'attendit pas pour s'éloigner de la ville. Elle quitta les lieux en voiture, direction Saint-Saint-Pétersbourg. Là-bas, elle se retrouva seule, sans argent et sans bagages. Une nouvelle vie commença pour elle grâce à ce photographe qu'il la prit comme assistante. Cependant, elle n'a pas les moyens de payer de loyer, elle n'a aucun papier. Le squat, elle l'a découvert rapidement au détour d'une rue et elle y a élu domicile. Dans un sens, elle s'y plait bien mieux que dans le luxe qu'elle avait connu jusqu'à présent.


COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM : Sur Bazzart; PSEUDO : LAZZY; ÂGE : 16 ans; PRÉSENCE : 6/7; SUR TON AVATAR : Zippora *SEXY* Seven; TON PERSO C'EST : une invention; CODE DU RÈGLEMENT : ; UN PETIT COMMENTAIRE : C'est très joli par ici *-* ;


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Judicaël V. Otrovski »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Judicaël Volodia Otrovski. (Ou Sacha Romanov, mais ça date.)
→ ÂGE : 20 ans.
→ PAPIERS : 477
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski. Dans le squat, wesh.
→ SITUATION : En orgie sexuelle. Disons que mon lit n'est jamais vide, et pourtant mon coeur est pris par quelqu'un que je ne nommerai pas.
→ BOULOT : Oganisateur de raves, chef autoproclamé (mais pas tyran) du squat, et chieur à plein temps.



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Mer 29 Fév - 10:41

ZIPPORA Bienvenue par ici poupée.
(si mon message te gène, dis le moi. Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

IDENTITY CARD

« Invité »



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Mer 29 Fév - 11:59

ZIPPORA

Bienvenue & bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
IDENTITY CARD

« Levannà A.T. Novacek-Levy »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Levannà Alice Thaïs Novacek-Levy - Mes parents ne pouvaient pas tomber d'accord entre le Russe et le Français... -
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 1090
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Moskovski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Travaille chez un photographe en développement de pellicules.



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Mer 29 Fév - 15:51

ZIPPO ET TON PSEUDO
Bienvenue ma belle, merci beaucoup d'être parmi nous.
Et bon courage pour ta fiche

_________________


Lili, take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breath without not back up, some much stuff you got to understand. For every step in any walk, any town of any thaught, i'll be your guide. For every street of any scene, any place you've never been, i'll be your guide. Lili, easy as a kiss we'll find an answer, put all your fears back in the shade. Don't become a ghost without no colour, cause you're the best paint life ever made. - Aaron, U-turn (Lili)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insidemysquat.1fr1.net

avatar
IDENTITY CARD

« Fantine D. Ayling »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Fantine Daphné Ayling
→ ÂGE : 22 ans
→ PAPIERS : 17
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Assistante d'un photographe



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Mer 29 Fév - 19:46

Anh merci, merci tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Hélios W. Davidovich »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Hélios Wladimir Davidovich
→ ÂGE : 18 ans, j'suis vieux, merde..
→ PAPIERS : 766
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Moskovski arround...
→ SITUATION : Charmeur comme je suis, mon coeur est libre et... Bref je suis célibataire quoi.
→ BOULOT : Lycéen, et emmerdeur à mes heures perdus.



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Mer 29 Fév - 21:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Fantine D. Ayling »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Fantine Daphné Ayling
→ ÂGE : 22 ans
→ PAPIERS : 17
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Assistante d'un photographe



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Ven 2 Mar - 14:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Kaytlin E.L Swann-Payne »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : kaytlin elizabeth lula swann-payne.
→ ÂGE : 20 ans.
→ PAPIERS : 1076
→ LIEU DE RÉSIDENCE : primorski
→ SITUATION : en couple? amoureuse en tout cas.
→ BOULOT : je sers, joue et chante dans un bar du centre ville. j'ai arrêté mes études en journalisme parce que je suis allée en taule. j'aimerai bien vivre de ma passion, la musique



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Sam 3 Mar - 16:43

zippora, mon crush d'il y a deux ans
bienvenuuuuue, merci de nous avoir rejoint ! courage pour ta fiche et n"hésites pas si tu as des questions

_________________


don't make me sad, don't make me cry.
come and take a walk on the wild side. let me kiss you hard in the pouring rain. you like your girls insane. choose your last words. this is the last time. cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Fantine D. Ayling »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Fantine Daphné Ayling
→ ÂGE : 22 ans
→ PAPIERS : 17
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Assistante d'un photographe



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Sam 3 Mar - 16:55

Mirciiiiii

Oh oui, elle est trop canon Zippora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Dim 4 Mar - 14:40

Bienvenue sur SMM !!!! T'inquiète on ne mords pas :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Fantine D. Ayling »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Fantine Daphné Ayling
→ ÂGE : 22 ans
→ PAPIERS : 17
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Assistante d'un photographe



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Dim 4 Mar - 14:42

Ca me fait pas peur
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Levannà A.T. Novacek-Levy »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Levannà Alice Thaïs Novacek-Levy - Mes parents ne pouvaient pas tomber d'accord entre le Russe et le Français... -
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 1090
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Moskovski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Travaille chez un photographe en développement de pellicules.



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Dim 4 Mar - 15:51

Tu n'as pas peur ? Et bien tu devrais
Ta fiche est-elle terminée ?

_________________


Lili, take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breath without not back up, some much stuff you got to understand. For every step in any walk, any town of any thaught, i'll be your guide. For every street of any scene, any place you've never been, i'll be your guide. Lili, easy as a kiss we'll find an answer, put all your fears back in the shade. Don't become a ghost without no colour, cause you're the best paint life ever made. - Aaron, U-turn (Lili)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insidemysquat.1fr1.net

avatar
IDENTITY CARD

« Fantine D. Ayling »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Fantine Daphné Ayling
→ ÂGE : 22 ans
→ PAPIERS : 17
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Assistante d'un photographe



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Dim 4 Mar - 16:03

Anh vous fouettez en fait?
Pas tout à fait non, j'ai encore des trucs à rajouter ^^ J'essaie de finir ma fiche d'ici ce soir I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Levannà A.T. Novacek-Levy »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Levannà Alice Thaïs Novacek-Levy - Mes parents ne pouvaient pas tomber d'accord entre le Russe et le Français... -
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 1090
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Moskovski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Travaille chez un photographe en développement de pellicules.



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Dim 4 Mar - 16:31

Ho que oui on fouette
Très bien, préviens nous

_________________


Lili, take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breath without not back up, some much stuff you got to understand. For every step in any walk, any town of any thaught, i'll be your guide. For every street of any scene, any place you've never been, i'll be your guide. Lili, easy as a kiss we'll find an answer, put all your fears back in the shade. Don't become a ghost without no colour, cause you're the best paint life ever made. - Aaron, U-turn (Lili)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insidemysquat.1fr1.net

avatar
IDENTITY CARD

« Fantine D. Ayling »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Fantine Daphné Ayling
→ ÂGE : 22 ans
→ PAPIERS : 17
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Assistante d'un photographe



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Dim 4 Mar - 20:02

A y est, j'ai fini
(M'en fout du fouet )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Levannà A.T. Novacek-Levy »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Levannà Alice Thaïs Novacek-Levy - Mes parents ne pouvaient pas tomber d'accord entre le Russe et le Français... -
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 1090
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Moskovski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Travaille chez un photographe en développement de pellicules.



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Lun 5 Mar - 18:31

Je viens de lire ta présentation ma belle I love you
Tout me semble bon et je te valide donc sans plus attendre N'hésite pas à nous rejoindre tant dans le RP que sur le flood, on t'attendra comme des petits fous Have fun

_________________


Lili, take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breath without not back up, some much stuff you got to understand. For every step in any walk, any town of any thaught, i'll be your guide. For every street of any scene, any place you've never been, i'll be your guide. Lili, easy as a kiss we'll find an answer, put all your fears back in the shade. Don't become a ghost without no colour, cause you're the best paint life ever made. - Aaron, U-turn (Lili)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insidemysquat.1fr1.net

avatar
IDENTITY CARD

« Aelis-Louange Beresford »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : aelis-louange beresford
→ ÂGE : vingt deux ans
→ PAPIERS : 165
→ LIEU DE RÉSIDENCE : saturne
→ SITUATION : en relation libre avec canabis
→ BOULOT : uc



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Lun 5 Mar - 21:22

bienvenueeeee. I love you un peu en retard, rien qu'un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Fantine D. Ayling »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Fantine Daphné Ayling
→ ÂGE : 22 ans
→ PAPIERS : 17
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Assistante d'un photographe



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Lun 5 Mar - 21:23

Mais non, du tout ! Merci (pour la deuxième fois?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Aelis-Louange Beresford »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : aelis-louange beresford
→ ÂGE : vingt deux ans
→ PAPIERS : 165
→ LIEU DE RÉSIDENCE : saturne
→ SITUATION : en relation libre avec canabis
→ BOULOT : uc



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    Lun 5 Mar - 21:26

Oui un coup sur la box, un coup bien dans les règles, c'est pour faire bon genre. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

IDENTITY CARD

« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.    

Revenir en haut Aller en bas
 

L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
squat my mind :: LET'S PLAY A LOVE CHARACTER :: ❖ C'est l'histoire d'un mec... :: fiches validées-