AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 20:22


FELIX CHARLIE ISIDOR SMITH-THOMSON DMITRIEV
NOMS : Smith-Thomson Dmitriev; PRÉNOMS : Felix Charlie Isidor; ÂGE : 20; LIEU DE NAISSANCE : Saint Pétersbourg; STATUT : Célibataire; ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel; ÉTUDES / EMPLOI : Barman; J'AIME PAS: ce bar pourri; J'AIME : elle; CONFRÉRIE : les citoyens; CRÉDIT BANNIÈRE : franciscogifs;

Taking picture of you :

Si je suis la copie conforme de mon frère au niveau physique, nous montrons toutefois quelques différences. Je suis vraisemblablement beaucoup plus posé que lui, réfléchi aussi. S'il est généreux, je le suis tout autant, parfois même trop et surtout d'une façon différente. Nous n'avons pas la même vision de la charité. Certains profitentde la mienne, c'est dingue : on tend la main aux gens, ils en demandent toujours plus ! Et c'est l'un de mes principaux défauts : je suis un peu trop naïf, au contraire de mon frère qui est capable de voir si une personne est sincère ou si elle agit pour ses simples intérêts. J'ai toujours été un enfant affectueux et gourmand de tendresse. L'amour me manquait à la mort de nos parents. Si j'ai surmonté cette tragique histoire, Maxence était tout aussi déchiré que moi sauf qu'il ne le montrait pas, pour être plus fort, pour que je le sois aussi. J'ai grandi sous le modèle de mon père, un homme que j'admirais énormément même s'il a fait la grosse connerie de tuer ma mère que j'aimais plus que tout. Il était peut-être un peu trop dur mais c'était mon père. Trop violent par contre et la seule chose que je lui reproche c'est d'avoir flinguée maman car s'il trompé celle-ci, elle, n'avait droit à aucun dérapage. Nous étions si jeunes quand cela est arrivé. Je ne comprenais juste pas ce qu'il s'était passé, résultat des courses : j'étais totalement perdu quand je me suis rendu compte que nous étions seuls, sans personne pour nous prendre en charge. Nos grands-parents n'étaient plus de ce monde depuis plusieurs années. Grand-père est mort quand nous avions eu deux ans, mamy a suivi deux ans plus tard, de tristesse. On pouvait que s'épauler dans ce monde devenu soudainement si effrayant - la jungle ! Sérieusement, on n'avait pas des têtes de tarzan junior pour surmonter ça.

Le nouveau cadre de vie auquel j'avais affaire m'avait apprit à me débrouiller tout seul car même si on était que des gosses - on était des milliers d'enfants. Là était le problème. Le personnel qui travaillait à l'orphelinat en avait pas réellement affaire de nous tous. C'est peut-être dur à croire mais ce fût bel et bien le cas. J'ai moi-même mit du temps à m'en rendre compte. Ils étaient simplement doués pour nous faire croire ce qu'ils voulaient : notre bien comme il disait - notre bonheur. Tu parles, on était comme des pions numérotés et quand nous avions le malheur d'être désigné pour des actes moins sains et bien c'était parti, sans avoir le choix, ni la force ou la conscience - on se faisait avoir comme des chiens. Nous étions désespérément seuls, perdus. La seule attache à ce monde c'était Maxence, la seule personne qui me faisait tenir le coup et me faisait espérer que tout aller se terminer vite et bien. Je vivais pour lui, je vivais pour nous deux - j'ai appris durant cette étape de ma vie à penser plus égoïstement. Ce sera toujours chacun pour sa poire alors à quoi bon aider les autres quand ils ne bougent pas leur cul pour vous ? A ce jour, si je rends visite toutes les semaines aux orphelins c'est juste pour eux, ceux qui vivent le même cauchemar que j'ai connu avant d'être adopté. Une délivrance en somme. Maxence m'avait été volé quand nous avions sept ans. Je m'étais pressé de partir quand mon jour de chance était arrivé, sans oublier de saluer la seule personne avec qui je passais mon temps après le départ de Maxence. Ma meilleure amie et la seule chose que je regrettais c'était de ne pas pouvoir l'emmener avec moi, la sauver de cet endroit. Je lui avais promis de la retrouver quoi qu'il advienne, de tout faire pour retrouver sa trace quand nous serions plus grands. Une promesse en reste une et je suis un homme de parole.



The pursuit of happiness :



<< Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux, qui réfléchiront leurs doubles lumières dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. >> - CHARLES BAUDELAIRE

Cela aurait pu être une histoire tout à fait banale si on oubli le détail catastrophique qui apparaît en plein parcours. On ne pouvait pas prétendre à l'époque que tout allait foirer comme cela a fait. Une sorte de film à rebondissements sauf que c'était pas de la fiction mais la vraie vie. Cela faisait toute la différence. C'était le père qui incarné le rôle du méchant, une bombe à retardement oui ! Au départ, il était un simple gars venu à Saint-Pétersbourg pour faire fortune. C'était-il posé la question à savoir s'il allait rencontrer la femme de sa vie ? Mais aussi s'il allait commettre un meurtre ? Tout était possible - et le pire fût arrivé. La mère est morte, le père a crevé par peine de mort. Fin tragique en tout point : à la fois pour le couple qui semblait si parfait et dont la vie rendait jaloux plus d'un et pour les enfants aussi - cinq ans à peine, à la charge de l'Etat. A qui la faute si on accuse quelqu'un d'autre que la fatalité ?


*

<< Je me suis jamais senti aussi seul au monde. Depuis que t'es parti plus rien n'est pareil, plus rien n'a de sens. Je suis perdu. >> - FELIX A SON FRÈRE

    Bro,

Pourquoi cela nous arrive ? On enchaîne les cauchemars, à croire que Dieu se lasse pas de nous faire souffrir. Tu sais cet homme que maman nous parlait souvent ? Je n'y crois plus à ces histoires. Je n'ai plus de force pour espérer désespérément que tu me revient par le saint esprit. T'es parti c'est fini, il ne pourra rien n'y faire. Je méprise autant ces gens qui nous on séparait, ce couple qui t'a volé à moi que le destin qui nous maltraite. Ils m'ont dérobé et jamais je ne pourrais leur pardonner. J'en veux aussi au monde de s'acharner sur nos tronches. On étaient peut-être pas assez mignons à deux pour qu'ils nous adoptent ensemble mais rien ne m'empêchera de te retrouver. Tu le sais aussi bien que moi : rien ne pourra nous séparer, personne. La blessure qui a prit mon coeur ne pourra se refermer que quand nous, nous reverrons enfin. Je t'ai vu partir, j'ai vu dans tes yeux combien tu avais envie de pleurer mais aussi cette force qui fait que je t'admire tant. Je puise mon énergie dans mes souvenirs à chacun de mes matins. Je regarde ton lit, demain il sera occupé a dit le surveillant de notre dortoir. Un nouveau venu. Mais je m'en fiche. Je te veux toi dans le lit d'à côté bon sang ! Tu me manques Max. Ressens tu comme j'ai besoin de toi ? Sans doute, on n'a pas besoin de parler pour se comprendre. Juste un regard. Tu te souviens quand j'avais une embrouille avec un gars deux fois plus grand que nous à l'orphelinat ? Tu te souviens comment tu l'as envoyé se faire voir ? C'était magistral et le plus beau c'était de te voir si fort à côté de ce gros lard. Il faisait peut-être plusieurs kilos de plus que toi mais t'étais le plus puissant.

Tu me manques.

Tendrement, Felix
.



*

A croire que je n'étais jamais assez bien pour eux, je passais toujours à côté d'une possible famille. Mais en fait j'en avais rien à secouer d'avoir de nouveaux parents. Je me réjouissais juste de pouvoir avoir la chance de me libérer de ce cauchemar et cela avant ma majorité. Je me sentais désespérément seul, je m'étais renfermé sur moi-même depuis le départ de mon frère. J'avais lié amitié avec une seule personne. Une fille de mon âge, que je considérais presque comme ma sœur. Une présence qui me réconfortait. J'allais toujours mal – peut être était-ce le fait de ne pas sourire qui ne donnait pas envie de moi ? J'étais un enfant sage pourtant. Je voyais les autres partir dans des foyers, un par un - comme des petits pains. Une année de plus s'écoulait et rien du tout. J'avais donc prit l'habitude de me regarder tous les matins et tous les soirs dans la glace. Et face au miroir, au petit matin d'abord je m'exercais à sourire, puis le soir je contemplais ma mine refrognée. Qui aurait envie d'adopter un gosse comme moi ? Au pire j'attendrai mes dix-huit ans pour prendre enfin ma liberté – quoi que je ne me faisais pas soucis pour savoir que l'orphelinat allait me jeter comme un vulgaire déchet quand je serai arrivé à expiration... Un matin, j'avais frôlé l'opportunité. Un couple de français, tout à fait charmand à première vue. Mais au final ils ont adopté un gosse arrivé il y avait à peine quelques mois. J'avais dix ans puis onze quand je fût enfin élu. L'homme qui se présentait en face de moi ne me disait rien mais peut être était-ce juste une impression ? Il ne fallait pas porter de préjugés, je l'avais toujours pensé. […] Au final j'étais content même s'il était un peu grincheux sur les bords et qu'il puait l'alcool à mille bornes. Je ne pouvais pas l'appeler papa. C'était réciproque : il se faisait pas à mon prénom comme si cela le dérangeait. Il m'avait rebaptisé à sa sauce. Isidor, cela sonnait plus russe disait-il. Pour ma part je l'appelais Mark. Et en plus de me farcir un prénom que je considérais plus comme un surnom, il avait souillé mon identité en me renommant officiellement Dmitriev. Je lui en voulais tellement...

Les soirs quand il ne buvait pas, je l'entendais s'envoyer en l'air dans sa chambre, juste à côté. Et en plus, ce n'était jamais les même. C'était ses affaires après tout. Si on parlait peu, je l'entendais pourtant très bien pendant ces moments là. Et qu'est-ce que je haïssais ça ! Cela me donnait tout simplement la gerbe.

Il y a un squat à Saint-Pétersbourg et j'ai appris son existence le jour où je lui ai demandé ce qu'était ce grand bâtiment, alors qu'on se promenait. C'était si rare ces moments-là.

- IL Y A QUE DES RATS QUI Y VIVENT. JE T'INTERDIS D'Y FOUTRE LES PIEDS, TU M'ENTENDS ? C'EST TROP DANGEREUX. ET NE POSE PLUS DE QUESTIONS.

Il n'aimait pas que j'en pose. A l'époque je n'avais pas compris que « rats » désignaient les gens qui vivaient à l'intérieur de ce bâtiment. Que c'était un squat et qu'en plus de sans abris il y avait d'autre genre de personnes qui traînaient là-bas. Le genre de mauvaises fréquentations ou du style d'individu que Mark méprisait plus que tout et insultait à tout va.


*

C'est à partir de mes seize ans que j'ai malgré moi essayé d'oublier Maxence. C'était pour mon bien...même si inacceptable. Ce n'était pas la première fois que je rêvais de lui, cela m'arrivait très souvent mais cette fois, c'était trop insupportable. Il était mort. Je me suis réveillé en sursaut et la boule au ventre et le mauvais pressentiment que je ressentais sont restés jusqu'au soir. Je n'avais pas réussi non plus à me rendormir. J'ai pleuré les larmes de mon corps quand la journée était finie. Je pensais sans cesse à mon frère - dans la crainte qu'il m'échappe pour toujours, que la mort me le vole. L'unique personne qui me resté sur terre, ma raison de vivre - la moitié pour qui je me levais chaque matin. Je me sentais vide et la douloureuse évidence me frappait en plein fouet : Maxence était mort, je le sentais comme si je l'étais moi-même. Une part de moi était parti avec lui. Et je ne pouvais rien n'y faire.

Plusieurs jours se sont écoulés ; je ne parlais plus, je restais enfermé dans ma chambre jusqu'à ce que la colère monstre de Mark venait battre les murs de ma chambre et que sa voix m'ordonnait de lui expliquer. Je lui racontais ma fameuse histoire et ce fût peut-être la seule fois où il était si attentif avec moi. Et pour quoi ? Pour me dire, que je devais faire abstraction de cette douleur et avancer, que c'était comme ça, que je devais accepter cette réalité. Chienne de vie, oui. Mine de rien, j'ai réussi. Sauf qu'au lieu de m'occuper l'esprit comme il le fallait j'ai commencé à prendre de mauvaises habitudes : comme fréquenter de mauvaises personnes - celles qui m'ont emmené à mettre les pieds dans ce squat que Dmitriev m'interdisait d'approcher. Braver les interdits, pas forcément pour le provoquer lui mais pour donner un nouveau sens à ma vie - trouver une nouvelle attache. Je commençais à avoir des difficultés scolaires à cause des buzz que je fumais, des nouvelles choses que je m'accordais le droit de faire. Un apprenti délinquant. Junior - c'était le surnom que me donnait Anton, le grand brun à l'allure de vilain garçon. Il me fascinait autant qu'il me faisait peur. Anton était redouté de tout le monde - il ne fallait pas le chercher, valait mieux être son allier que son ennemi.

A mes dix-sept ans, à cause d'un badtrip, j'étais sur le point de faire une grosse connerie. Je n'étais pas heureux. J'avais des idées noires, des envies de mort. Je me suis retrouvé sur un toit d'immeuble et je m'apprêtais à sauter - à me laisser tomber jusqu'à atterrir sur le bitume, complètement fracassé mais sûrement pas vivant pour m'en rendre compte. Anton avait agrippé mon bras et m'avait tiré en arrière pour me retenir. C'était la seule et unique fois que je me battais avec lui, le traitant de tous les noms - et là il m'a dit que je ne serais jamais seul, qu'il allait me faire découvrir sa famille, qu'il m'invitait dans ses habitudes, dans sa vie. Je peux affirmer aujourd'hui que c'est grâce à lui que je suis toujours en vie.

J'allais souvent au squat avec la bande - ils étaient devenus mes amis. Et ça me réconfortait, je ne me sentais plus seul. C'était un peu comme la renaissance même si je consommais de la merde roulée et que j'avais un penchant pour l'alcool. Pas aussi conséquent que Mark mais quand même. Mon échec scolaire ne s'arrangeait pas du tout, je redoublais même mais échappais à une année de plus parce que j'étais embauché au bar de « papa ».

Le seul point positif de mon boulot - car je ne l'aime pas : ce fût la rencontre avec Elea-Jane. Celle pour qui j'arrêterai peut-être de m'envoyer en l'air. Dans tous les sens du terme. Les minettes que je connais ne lui arrive pas du tout à la cheville mais ça, moi seul est au courant. C'est réconfortant et plaisant de la voir tous les jours, elle me rend le travail agréable. La seule hâte que j'ai ensuite c'est de retrouver les autres au squat. Je suis un habitué maintenant comme ces visites à l'orphelinat de mon enfance que j'ai instauré à mon dix-huitième anniversaire. J'ai aussi repris ma véritable identité, au gré de Dmitriev.

Il n'y a pas longtemps de cela, alors que je travaillais, quelque chose d'étrange s'est produit. Le vide que je ressentais s'est soudain comblé. J'ai alors su que je m'étais trompé, que Maxence était bel et bien vivant et que je n'avais fait que me mentir depuis tout ce temps, que j'avais juste fait ce que Mark avait toujours voulu : tourner la page, oublier mon passé, oublié d'où je venais et qui j'étais vraiment.

Mon nouveau combat s'appelle Maxence. Et je suis prêt à tous les sacrifices pour le retrouver. Ce qui me réconforte c'est que je sens qu'il est tout prêt. Que je suis si proche de lui.



COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM : par rachel; PSEUDO : adoko; ÂGE : dix-neuf et demi; PRÉSENCE : 2/7 (pér. scolaire), tous les jours (stages/vac.); SUR TON AVATAR : francisco lachowski, le canon; TON PERSO C'EST : le scénario d'Elea-Jane Hawkins; CODE DU RÈGLEMENT : ; UN PETIT COMMENTAIRE : c'est un mec il rentre dans un café et plouf;


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Judicaël V. Otrovski »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Judicaël Volodia Otrovski. (Ou Sacha Romanov, mais ça date.)
→ ÂGE : 20 ans.
→ PAPIERS : 477
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski. Dans le squat, wesh.
→ SITUATION : En orgie sexuelle. Disons que mon lit n'est jamais vide, et pourtant mon coeur est pris par quelqu'un que je ne nommerai pas.
→ BOULOT : Oganisateur de raves, chef autoproclamé (mais pas tyran) du squat, et chieur à plein temps.



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 20:24

Bienvenuuue ! j'espère que mon post te gène pas, dis le en tout cas !
Par contre Chico est déjà pris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 20:26

Pas de soucis, il ne va pas me gêner.
Flûte de biiiiique ! J'ai pris le scénario d'Elea-Jane. Il est désigné pourtant libre. No ? Merci de l'info. en tout cas :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Judicaël V. Otrovski »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Judicaël Volodia Otrovski. (Ou Sacha Romanov, mais ça date.)
→ ÂGE : 20 ans.
→ PAPIERS : 477
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski. Dans le squat, wesh.
→ SITUATION : En orgie sexuelle. Disons que mon lit n'est jamais vide, et pourtant mon coeur est pris par quelqu'un que je ne nommerai pas.
→ BOULOT : Oganisateur de raves, chef autoproclamé (mais pas tyran) du squat, et chieur à plein temps.



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 20:38

TROP WEIRD...
Je m'en vais lancer des moutons arc en ciel sur les listes d'avatars pour les mettre à jour (oupas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 20:41

J'ai aussi enquêter de mon côté, l'ami Cool
Il suffisait d'aller voir sur la fiche de Maxence. Je cite :

Citation :
Non non, c'est pas son scénario, c'est une histoire de jumeaux un peu plus complexe, nous nous sommes arrangées pour que son scéna soit mon frère jumeau
(pour en voir plus)

Il faudrait demander à Elea-Jane, que je me concerte avec eux deux pour comprendre, no ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Judicaël V. Otrovski »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Judicaël Volodia Otrovski. (Ou Sacha Romanov, mais ça date.)
→ ÂGE : 20 ans.
→ PAPIERS : 477
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski. Dans le squat, wesh.
→ SITUATION : En orgie sexuelle. Disons que mon lit n'est jamais vide, et pourtant mon coeur est pris par quelqu'un que je ne nommerai pas.
→ BOULOT : Oganisateur de raves, chef autoproclamé (mais pas tyran) du squat, et chieur à plein temps.



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 20:45

awé, quand même.
Bonne chance alors pour ton histoire de jumeaux fifous ! Et j'veux un lien, en passant !

edit, javais pas vu ta question, et je pense que OUAIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 20:46

On se tiens au jus, je posterai sur ma fiche de présentation pour expliquer comment on se débrouille. Je me charge d'envoyer un mp au deux concernés :) Et pas de soucis pour le lien, copain ! Ash Stymes - j'arrive toujours pas à croire qu'il a une femme et qu'il est papa, nôdôdjiou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Hélios W. Davidovich »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Hélios Wladimir Davidovich
→ ÂGE : 18 ans, j'suis vieux, merde..
→ PAPIERS : 766
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Moskovski arround...
→ SITUATION : Charmeur comme je suis, mon coeur est libre et... Bref je suis célibataire quoi.
→ BOULOT : Lycéen, et emmerdeur à mes heures perdus.



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 20:49

Minou
Welcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 20:52

Hélios t'es qu'un gros bouffon Laughing
Viens là que je te frappes
Merci, sale gosse ! & quel choix de vava, j'adhère carrément t'sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

IDENTITY CARD

« Invité »



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 20:56

Effectivement, y'a deux Chico
Si tu veux plus savoir l'histoire, il faudra lire l'histoire de l'autre Chico donc.

En tout cas; bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 20:59

Je viens de la lire, magnifique présentation en plus ! Je vais le mpotter de ce pas. Et merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Levannà A.T. Novacek-Levy »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Levannà Alice Thaïs Novacek-Levy - Mes parents ne pouvaient pas tomber d'accord entre le Russe et le Français... -
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 1090
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Moskovski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Travaille chez un photographe en développement de pellicules.



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 21:10

BIENVENUE !! Ptain, deux Lachowski c'est trop bon
Merci beaucoup d'être parmi nous et bon courage pour ta fiche jeune moussaillon

_________________


Lili, take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breath without not back up, some much stuff you got to understand. For every step in any walk, any town of any thaught, i'll be your guide. For every street of any scene, any place you've never been, i'll be your guide. Lili, easy as a kiss we'll find an answer, put all your fears back in the shade. Don't become a ghost without no colour, cause you're the best paint life ever made. - Aaron, U-turn (Lili)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insidemysquat.1fr1.net
Invité

IDENTITY CARD

« Invité »



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 21:25

Bienvenue ! Ton titre déchire
Francisco quelle bombe sexuelle ce mec !
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
IDENTITY CARD

« Kaytlin E.L Swann-Payne »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : kaytlin elizabeth lula swann-payne.
→ ÂGE : 20 ans.
→ PAPIERS : 1076
→ LIEU DE RÉSIDENCE : primorski
→ SITUATION : en couple? amoureuse en tout cas.
→ BOULOT : je sers, joue et chante dans un bar du centre ville. j'ai arrêté mes études en journalisme parce que je suis allée en taule. j'aimerai bien vivre de ma passion, la musique



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 21:30

Minou minou minou

bienvenue (en effet, y'a deux Fransiscoo) le scéna d'Elea si j'ai bien pigé et puis celui de l'autre Fransisco )
bonne chance pour ta fiche et n'hésites pas si tu as des questions

_________________


don't make me sad, don't make me cry.
come and take a walk on the wild side. let me kiss you hard in the pouring rain. you like your girls insane. choose your last words. this is the last time. cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 21:38

Merci tout le mondeeee !
Francisco, mon bébé. Je peux qu'approuver vos dires mes mignons.
Kaytlin, tu veux jouer avec moi ? Ne m'appelle plus minou, je te mets au défi
Eh, tu dis qu'il y a un autre Chico ? Y'a pas que Maxence ? Tu me fais pôôôr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Hélios W. Davidovich »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Hélios Wladimir Davidovich
→ ÂGE : 18 ans, j'suis vieux, merde..
→ PAPIERS : 766
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Moskovski arround...
→ SITUATION : Charmeur comme je suis, mon coeur est libre et... Bref je suis célibataire quoi.
→ BOULOT : Lycéen, et emmerdeur à mes heures perdus.



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 21:48

Feliks I. Dmitriev a écrit:
Hélios t'es qu'un gros bouffon Laughing
Viens là que je te frappes
Merci, sale gosse ! & quel choix de vava, j'adhère carrément t'sais.

Il faut me fouetter quand je suis comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 21:50

Je retiens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Kaytlin E.L Swann-Payne »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : kaytlin elizabeth lula swann-payne.
→ ÂGE : 20 ans.
→ PAPIERS : 1076
→ LIEU DE RÉSIDENCE : primorski
→ SITUATION : en couple? amoureuse en tout cas.
→ BOULOT : je sers, joue et chante dans un bar du centre ville. j'ai arrêté mes études en journalisme parce que je suis allée en taule. j'aimerai bien vivre de ma passion, la musique



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 21:56


Minou je suis très joueuse.

Non mais j'veux dire y'a deux Fransisco, toi et Maxence Rolling Eyes

_________________


don't make me sad, don't make me cry.
come and take a walk on the wild side. let me kiss you hard in the pouring rain. you like your girls insane. choose your last words. this is the last time. cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mar 27 Déc - 21:59

Je venais de comprendre après avoir posté mon message de gros peureux Arrow
Sur ce, sale joueuse, je m'éclipse - des cours HTML m'attendent, oyé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Maxence Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Maxence Jeremiah Smith-Thomson
→ ÂGE : 20 ans
→ PAPIERS : 292
→ LIEU DE RÉSIDENCE : le squat
→ SITUATION : célibataire
→ BOULOT : garagiste



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mer 28 Déc - 9:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mer 28 Déc - 9:54

Toi !
Bon, j'ai réfléchi pour mon pseudo. Je pensais que le père de Felix lui aurait fait porté son nom russe jusqu'à sa majorité. A dix-huit ans, Felix de son plein gré a demandé de reprendre son nom biologique, autrement dit Smith-Thomson. Cela n'a pas vraiment plu au père mais il a fini par s'y faire. Et Felix garde le deuxième prénom russe que lui avait donné son père adoptif, autrement dit Isidor.

Cela te va ? :)
Je vais faire ma demande de changement :)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Maxence Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Maxence Jeremiah Smith-Thomson
→ ÂGE : 20 ans
→ PAPIERS : 292
→ LIEU DE RÉSIDENCE : le squat
→ SITUATION : célibataire
→ BOULOT : garagiste



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mer 28 Déc - 10:17

Bien sur que oui ça me va de toute façon comme tu l'as lu dans ma fiche les deux frères ne se sont plus vus depuis qu'ils ont sept ans donc bon Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Felix Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Felix Charlie Isidor Smith-Thomson Dmitriev
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 267
→ LIEU DE RÉSIDENCE : chez Mark
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Barman



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mer 28 Déc - 10:23

J'ai déjà des idées de malade pour Felix, tu vas comprendre pourquoi il a pas cherché à retrouver son frère. Même s'il avait des doutes. Mouhaha. Bref Arrow Je retourne à mon taff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Maxence Smith-Thomson »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Maxence Jeremiah Smith-Thomson
→ ÂGE : 20 ans
→ PAPIERS : 292
→ LIEU DE RÉSIDENCE : le squat
→ SITUATION : célibataire
→ BOULOT : garagiste



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mer 28 Déc - 10:25

Puuuuuuuuuuuuuuuuurée je trépine de lire ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

IDENTITY CARD

« Invité »



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   Mer 28 Déc - 11:13

Mon dieu, en double, que demandez de mieux I love you
Bienvenue en tout cas (a)
Revenir en haut Aller en bas

IDENTITY CARD

« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !   

Revenir en haut Aller en bas
 

FELIX. si tu m'appelles minou fais gaffe à ton cul !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
squat my mind :: LET'S PLAY A LOVE CHARACTER :: ❖ C'est l'histoire d'un mec... :: fiches validées-