AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
IDENTITY CARD

« Natalia Y. Dajmanova »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Natalia Yasmin Dajmanova
→ ÂGE : 20 Ans.
→ PAPIERS : 51
→ LIEU DE RÉSIDENCE : De retour dans le squat.
→ SITUATION : Pas de sentiment, que du sexe. Ca fait moins mal.
→ BOULOT : Femme de chambre & nourrice



MessageSujet: Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.   Mar 27 Déc - 19:30


NATALIA, YASMIN & DAJMANOVA
NOMS : Dajmanova; PRÉNOMS : Natalia, Yasmin; ÂGE : vingt ans; LIEU DE NAISSANCE : Moscou; STATUT : Célibataire, et n‘est pas prête d‘entrer dans une vraie relation.; ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle, mais n‘est pas contre des relations homosexuelles; ÉTUDES / EMPLOI : femme de chambre & nourrice; J'AIME PAS: la viande, aller chez le coiffeur, vomir, entendre les gens vomir, faire du sport. J'AIME : me balader nue, fumer après avoir fait l'amour, baiser, entendre la pluie tomber et l'odeur de la pluie, faire du stop ; CONFRÉRIE : squatteurs; CRÉDIT BANNIÈRE : Riddle;

Taking picture of you :

Avec Natalia, ce que l’on peut dire, c’est qu’il est difficile de savoir sur quel pied danser. Cette jeune fille à l’allure à la fois chétive mais forte, est un personnage bel et bien complexe. Plutôt paradoxale, certains s’amusent à la croire bipolaire ce qu’elle n’est évidemment pas. A première vue, Natalia renvoie l’image d’une fille prétentieuse et arrogante. Elle a fière allure et laisse penser qu’elle est meilleure que quiconque. Ses dents du bonheur ? Et alors, elle vous emmerde. C’est ce qui la différencie des autres filles à la plastique parfaite. Ce détail, c’est ce qui fait sa différence, ce qui fait qu’on ne l’oublie pas, qu’une fois que l’on a vu son visage, il reste ancré en vous à jamais. Elle sait qu’elle est jolie, elle sait qu’elle est désirable, et elle en joue. Oh oui qu’elle en peut en jouer pour obtenir ce qu’elle désire. Sensuelle, elle sait l’être lorsqu’il le faut. Mais attention, elle ne joue pas de ses attributs pour gagner de l’argent. Jamais Ô grand jamais elle ne vendrait son corps. Vendre son corps, serait comme vendre son âme au Diable. Et si elle ne croit pas du tout en Dieu, elle croit profondément au Diable. A ses yeux, il existe forcément, parce que si ce n’était pas le cas, pourquoi aurait-elle eu droit à cette vie si misérable ? Ainsi, Natalia a assez de fierté et d’amour propre pour ne pas se salir plus qu’elle ne le fait déjà. Pas de prostitution, juste du ménage et des gardes d’enfants. Bien sûr elle espère avoir mieux, secrètement, elle aimerait travailler dans un musée, dans une galerie d’art. C’est son rêve, ce pour quoi elle se destine, malheureusement elle sait qu’il y a peu d’espoir pour qu’elle finisse un jour dans cette branche professionnelle. Mais revenons-en à Natalia à proprement parler. Jeune femme complexe, il est plutôt difficile de la cerner, en effet, secrète sur son passé, et sur sa vie personnelle, elle ne se dévoile pratiquement pas. Personne ne sait vraiment ce qu’elle a vécu. Elle n’en parle pas, et refuse qu’on essaie de s’introduire dans sa vie. Le passé est le passé, rien ne peut le changer, et pour elle, le remuer, ne fait que raviver la douleur vécue. Ceux qui la côtoient, lui reconnaissent un franc parler présent dans toute épreuve. Attention à ses mots, ils sont son arme la plus efficace. Franche, elle n’hésite pas à appuyer là où cela fait mal, usant de sarcasmes et d‘une répartie effroyable. Ne la poussez pas dans ses retranchements, vous en ressortiriez plus blessé qu’elle. La jeune russe est têtue, et comme toute personne possédant ce trait de caractère, elle ne se laisse pas faire, et fait tout pour obtenir ce qu’elle désire. Appréciée pour sa franchise, elle est aussi détestée pour son côté caractériel. Impulsive, elle démarre au quart de tour et ne vous laisse rien passer. Viscéralement jalouse, elle déteste que l’on marche sur ses plates bandes. Ne donnant pas aisément sa confiance, ne vous avisez jamais de la trahir et de la décevoir, la jolie blonde entrerait alors dans une colère noire et ne vous pardonnerait sans doute jamais. On la dit rancunière, elle l’est encore plus que ce que vous pouvez imaginer. Se venger est l’une de ses activités préférées, attention, malgré son côté peste, elle ne vous fera pas souffrir sans raison, si vous ne lui avez rien fait, soyez en paix, elle vous y laissera. Mais si vous vous avisez de lui faire du mal, ou de faire du mal à l’une des rares personnes auxquelles elle tient, sachez que la foudre Dajmanova s’abattra sur vous. Si la demoiselle se montre forte et indépendante, elle laisse apparaitre quelques fois, sa vraie personnalité, ce qu’elle tente tant bien que mal de dissimuler. La réalité, c’est que Natalia est une jeune femme paumée, profondément meurtrie par ce qu’elle a vécu par le passé. Blessée au plus profond de sa personne, elle est plus que fragile et instable. Il n’est donc pas rare de la voir changer d’attitude en un claquement de doigt, elle peut ainsi être la douceur incarnée et se transformer en deux temps trois mouvements en une tigresse déchainée et devenir violente et incontrôlable. Son passé lui a forgé un caractère méfiant, qui l’empêche de se laisser vivre sans se poser de questions. Ses seuls moments où elle lâche prise sont les instants qu’elle passe à faire la fête, à boire, à fumer, à se droguer, et surtout à baiser. C’est ce qui la sauve, enfin c’est ce qu’elle aime affirmer. La baise, le sexe, les plaisirs charnels, se sont ce qui la maintient en vie. Combien de temps parviendra-t-elle à rester en vie ? Elle l’ignore, mais elle reste persuadée qu’elle mourra jeune.


The pursuit of happiness :

Natalia avait tout pour être heureuse, vraiment tout. Elle naquit en effet à Moscou en Russie, née d’une mère vendeuse dans une boutique de prêt à porter et d’un père chauffeur routier, la jeune demoiselle n’a jamais vraiment roulé sur l’or mais s’est toujours contentée de ce qu’elle avait. Elle passa une enfance calme, entourée d’amis fidèles. Son parcours scolaire a toujours été la fierté de sa mère, tandis que son père de son côté, était juste satisfait de raconter à ses collègues que sa fille était moins bête que les autres. Non vraiment, Natalia n’avait rien à envier aux autres enfants, et elle grandit de manière épanouie. Là où tout bascula se fut le 1er Février 2006, jour où son père se fit licencier à cause de la crise économique qui frappa son entreprise. Depuis ce jour, rien ne fut plus jamais pareil. Si au départ il fit tout pour remonter la pente, les choses dérapèrent rapidement. Ne trouvant pas un emploi dans l‘immédiat, l’homme se réfugia sans réfléchir dans l’alcool pour ressouder sa fierté qui avait volé en éclat le jour de son licenciement. Désagréable à souhait, il l’était devenu. C’est ainsi que des conflits naquirent dans le couple qu’il formait avec Rebeka sa femme. Petit à petit, la jeune Natalia préféra passer plus de temps loin de chez elle plutôt que parmi sa famille. C’est au bout d’un an sans emploi que son père dérapa sérieusement. Vulgaire, mauvais, perfide, voilà ce qu’il était devenu avec sa femme et sa fille. Une violence plus dure plus les jours passaient. Natalia faisait face aux coups de son père avec dignité, elle ne pleurait pas. Pas parce qu’elle n’avait pas mal, pas parce qu’il ne lui faisait pas peur, mais pour sa mère. Pour ne pas qu’elle s’effondre à son tour, pour ne pas qu’elle craque, qu’elle souffre plus qu’elle ne souffrait déjà. C’est ainsi que les mois passèrent, que la jeune fille s’inventa plusieurs chutes, plusieurs accidents pour justifier ses bleus, ses cotes cassées, ses membres enflés. Devant l’inefficacité de sa mère, devant son manque de courage pour quitter cet homme alcoolique qui faisait de leur vie un enfer, la jeune fille quitta le lendemain de ses 16 ans, sa famille, sans un au revoir, laissant simplement à sa mère un mot sur une table: « Je t’aime, et j’espère te retrouver un jour. » C’est ainsi que la jeune femme se rendit en stop à Saint-Pétersbourg. Elle passa de foyers en foyers, tous plus ou moins miteux, et gagna sa vie comme elle le put, enchainant petits boulots, comme serveuse, standardiste téléphonique etc. Finalement elle rencontra un jeune homme avec qui elle vécut une relation passionnée et mouvementée, sans doute trop. Trop de larmes, trop de cris, trop d’amour, trop de violence, trop de drogues, trop de trahison, trop de provocations, trop de passion. Oh oui qu‘elle avait aimé Judicaël. Il avait tout été pour elle. Sa drogue, sa passion, son amour, sa raison d‘exister. Jusqu‘au jour où il la trompa sans aucune retenue, sans le moindre regret. Ce fut trop pour la jeune femme, trop dur à avaler, trop dur à pardonner. Sentant qu‘elle s‘enfonçait profondément dans les abymes des enfers, la demoiselle le quitta sans revenir en arrière. Et c‘est ainsi qu‘elle partit de Saint-Pétersbourg. Elle se rendit alors à Samara, pensant y retrouver une tante éloignée. Malheureusement sur place, elle se rendit compte qu’il était impossible pour elle de la contacter. Elle s’installa néanmoins en ville, et se trouva un job de serveuse dans un bar. Tout se passait assez bien, elle ne gagnait pas une grande fortune, mais Natalia s’en sortait assez pour vivre convenablement. La demoiselle est restée un an et demi en ville, jusqu’à ce qu’un soir en sortant de son travail, la jeune femme se fasse violée dans une ruelle sombre. Retrouvée ensanglantée le lendemain, laissée pour morte alors qu’elle ne l’était pas, la jeune femme passa une semaine à l’hopital avant de s’enfuir, refusant de témoigner, refusant d’affronter la vérité en face. Ce viol, elle allait l’oublier, elle allait le rayer de sa vie comme elle était parvenue à rayer son père. Il n’était pas question que cela lui pourrisse la vie. Trop naïve, ou plutôt se surestimant, elle était persuadée de parvenir à continuer à vivre avec ce lourd secret sans que cela n’empiète sur sa personne. Evidemment; Natalia avait tord et elle s’en rendrait rapidement compte. Sans réfléchir davantage, elle prit ses bagages et retourna à Saint-Pétersbourg, seul endroit où elle se sentait finalement chez elle. Une fois sur place, elle décida que le squat serait un merveilleux endroit jusqu’à ce qu’elle se trouve un appart à elle. Mais avant de poser ses affaires là-bas, elle devait s’assurer que Judicael ne s’y trouvait pas. En effet, elle n’avait pas oublié tout le mal qu’il lui avait fait, ni, malheureusement, tout l’amour qu’elle éprouvait toujours pour lui. Une ancienne de leurs connaissances communes, annonça à Natalia qu’il était parti quelques mois plus tôt. C’est donc sans appréhension aucune, que la jeune femme s’installa au squat, prête à commencer une nouvelle vie.



COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM : bazzart; PSEUDO : Ju‘; ÂGE : vingt ans; PRÉSENCE : 5/7; SUR TON AVATAR : Ashley Smith; TON PERSO C'EST : un scénario génialissime; CODE DU RÈGLEMENT : ; UN PETIT COMMENTAIRE : Je suis tout simplement tombée amoureuse de ce forum I love you ;


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

IDENTITY CARD

« Invité »



MessageSujet: Re: Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.   Mar 27 Déc - 19:44

Très très très bon choix de scénario I love you
Bienvenue parmi nous. Et dis moi si mon post te gène Arrow
Revenir en haut Aller en bas

avatar
IDENTITY CARD

« Judicaël V. Otrovski »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Judicaël Volodia Otrovski. (Ou Sacha Romanov, mais ça date.)
→ ÂGE : 20 ans.
→ PAPIERS : 477
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski. Dans le squat, wesh.
→ SITUATION : En orgie sexuelle. Disons que mon lit n'est jamais vide, et pourtant mon coeur est pris par quelqu'un que je ne nommerai pas.
→ BOULOT : Oganisateur de raves, chef autoproclamé (mais pas tyran) du squat, et chieur à plein temps.



MessageSujet: Re: Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.   Mar 27 Déc - 20:01

GAAAAAAAAAAAAAH.
j'sais que j'suis pas très expressif mais j'ai d'autres atouts. Si tu vois c'que je veux dire

Merci merci encore, je sais que je te l'ai déjà dit par Mp mais ch't'aaaaaime. Et je te dois toujours des cookies d'ailleurs ! Bonne chance pour ta fiche toussa, mais ut vas gérer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Hélios W. Davidovich »
Masculin
→ NOMS COMPLETS : Hélios Wladimir Davidovich
→ ÂGE : 18 ans, j'suis vieux, merde..
→ PAPIERS : 766
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Moskovski arround...
→ SITUATION : Charmeur comme je suis, mon coeur est libre et... Bref je suis célibataire quoi.
→ BOULOT : Lycéen, et emmerdeur à mes heures perdus.



MessageSujet: Re: Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.   Mar 27 Déc - 20:04

Ah ouais, ça envois du lourd.
Welcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Kaytlin E.L Swann-Payne »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : kaytlin elizabeth lula swann-payne.
→ ÂGE : 20 ans.
→ PAPIERS : 1076
→ LIEU DE RÉSIDENCE : primorski
→ SITUATION : en couple? amoureuse en tout cas.
→ BOULOT : je sers, joue et chante dans un bar du centre ville. j'ai arrêté mes études en journalisme parce que je suis allée en taule. j'aimerai bien vivre de ma passion, la musique



MessageSujet: Re: Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.   Mar 27 Déc - 20:06

EXCELLENT CHOIX DE SCENARIO PUTAIN I love you
bienvenue parmi nous
bonne chance pour ta fiche et hésites pas si tu as des questions

_________________


don't make me sad, don't make me cry.
come and take a walk on the wild side. let me kiss you hard in the pouring rain. you like your girls insane. choose your last words. this is the last time. cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Levannà A.T. Novacek-Levy »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Levannà Alice Thaïs Novacek-Levy - Mes parents ne pouvaient pas tomber d'accord entre le Russe et le Français... -
→ ÂGE : 21 ans
→ PAPIERS : 1090
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Moskovski
→ SITUATION : Célibataire
→ BOULOT : Travaille chez un photographe en développement de pellicules.



MessageSujet: Re: Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.   Mar 27 Déc - 21:24

WHAAA, J'attendais trop ce scénario, je le trouve génial aussi
En plus, ton pseudo et ton avatar défonce tout !!
Merci beaucoup d'être parmi nous et bon courage pour ta fiche !

_________________


Lili, take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breath without not back up, some much stuff you got to understand. For every step in any walk, any town of any thaught, i'll be your guide. For every street of any scene, any place you've never been, i'll be your guide. Lili, easy as a kiss we'll find an answer, put all your fears back in the shade. Don't become a ghost without no colour, cause you're the best paint life ever made. - Aaron, U-turn (Lili)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insidemysquat.1fr1.net

avatar
IDENTITY CARD

« Natalia Y. Dajmanova »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Natalia Yasmin Dajmanova
→ ÂGE : 20 Ans.
→ PAPIERS : 51
→ LIEU DE RÉSIDENCE : De retour dans le squat.
→ SITUATION : Pas de sentiment, que du sexe. Ca fait moins mal.
→ BOULOT : Femme de chambre & nourrice



MessageSujet: Re: Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.   Mer 28 Déc - 23:12

Merci à vous tous, vous êtes géniaux, et je vous adore déjà tous I love you

J'ai fini ma fiche, elle n'est pas géniale, mais je n'aime pas trop faire ça Embarassed
Promis je me rattraperai en RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Judicaël V. Otrovski »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : Judicaël Volodia Otrovski. (Ou Sacha Romanov, mais ça date.)
→ ÂGE : 20 ans.
→ PAPIERS : 477
→ LIEU DE RÉSIDENCE : Vassilievski. Dans le squat, wesh.
→ SITUATION : En orgie sexuelle. Disons que mon lit n'est jamais vide, et pourtant mon coeur est pris par quelqu'un que je ne nommerai pas.
→ BOULOT : Oganisateur de raves, chef autoproclamé (mais pas tyran) du squat, et chieur à plein temps.



MessageSujet: Re: Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.   Jeu 29 Déc - 0:17

Je pousse mon Nokia à fond dans ses capacités pour te dire que ta fiche est tout sauf nulle. Perso, je la trouve kiffante *-*.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
IDENTITY CARD

« Kaytlin E.L Swann-Payne »
Féminin
→ NOMS COMPLETS : kaytlin elizabeth lula swann-payne.
→ ÂGE : 20 ans.
→ PAPIERS : 1076
→ LIEU DE RÉSIDENCE : primorski
→ SITUATION : en couple? amoureuse en tout cas.
→ BOULOT : je sers, joue et chante dans un bar du centre ville. j'ai arrêté mes études en journalisme parce que je suis allée en taule. j'aimerai bien vivre de ma passion, la musique



MessageSujet: Re: Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.   Jeu 29 Déc - 0:36

tout est bon, qu'est ce que tu racontes? o_o

je te valide sans plus tarder & je t'ajoute à ton groupe et je te bloque le scénario du sexy Jude What a Face

HAVE FUUUN

_________________


don't make me sad, don't make me cry.
come and take a walk on the wild side. let me kiss you hard in the pouring rain. you like your girls insane. choose your last words. this is the last time. cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

IDENTITY CARD

« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Natalia Dajmanova, méfiez vous des apparences.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
squat my mind :: LET'S PLAY A LOVE CHARACTER :: ❖ C'est l'histoire d'un mec... :: fiches validées-